15 ème Séance de
Coaching commun

Les Questions/Réponses en direct !

Retour vers vos "Espaces formation"


13 réponses à “Coaching commun N°15”

  1. Bonsoir Maxime, Bonsoir a tous
    Je ne pourrais peut etre pas assister au coaching.
    Voici ma question
    Je fais régulièrement la méditation de visualisation et d’installation des essences pour attirer des situations plus heureuses et en harmonie avec ces dernières que ce soit dans le domaine professionnel ( je cherche a changer de job) ou affectif ou financier cela ne marche pas!
    y a t’il une autre méthode?
    Surtout tu dis de laisser faire que l’on va attirer mais j’ai du mal a ne rien faire car je suis lasse de la situation alors comment fait’on?
    Peut etre je ne crois pas a cela que je suis conditionnée par la forme a tout prix je ne sais plus…
    Merci pour ta réponse!
    Bonsoir a tout le monde

  2. Bonsoir Maxime,

    1- Comment changer une croyance négative, en croyance positive ?

    2- J’ai fait le test de personnalité et j’ai comme résultats : 12 (consciencieux),

    11 (réfléchis) et 9 (entreprenants), est-ce que cela veut dire qu’il y a un équilibre entre ces 3 profils ?

    Je me reconnais bien dans le profil du consciencieux.

    J’aimerai savoir comment ‘booster’ mon côté entreprenant.

    Depuis janvier je suis tes séances de coaching commun et j’apprends beaucoup.

    Ce qui m’a aidé le plus, est de savoir qu’il n’y avait pas besoin d’avoir confiance en soi, il fallait juste avoir confiance en la vie et que la vie nous apportait ce dont nous étions capable de faire …. cela m’a enlever un poids.
    Du coup je prends les choses avec plus de légèreté.

    Alors un grand MERCI pour ton aide.

    Je ne pourrai pas participer ce soir !

    Bien à toi

    Isabelle

  3. Bonjour Maxime, bonjour tout le monde 🙂

    Ma question concerne l’auto-observation, la conscience et nos actions.

    J’explique : depuis quelques semaines je me regarde faire certaines actions que je considère comme étant clairement des “bêtises” et ce à plusieurs niveaux (j’entends déjà Maxime dire “mais c’est du jugement çaaaaa” héhé 😀 )

    Je me regarde faire, j’essaye de corriger le tir, de ne pas me blâmer, je sais à peu près à quels schémas limitants ceci fait écho…mais je n’arrête pas pour autant. Ce qui me tire un peu vers le bas, le cercle vicieux, malgré la meilleure volonté du monde je bloque et je me sens parfaitement incohérente…
    Je me demande ce qu’il se passe…

    Donc la question est la suivante : Est-ce qu’il est possible d’être conscient de ce qui ne va pas sans pour autant réussir à calquer des actions “correctives” ?

    Sans ça je profite de ce moment pour te dire que je suis partante pour t’aider à mon niveau Maxime pour concocter ta formation comme tu as demandé un coup de main futur dans un de tes derniers mails 🙂

    Merci d’avance de ta réponse et bon coaching à tous 😉
    Elsa

  4. Bonjour Maxime,
    Bonjour à toutes et tous,

    Je viens de passer par une palette d’émotions allant de la colère, à l’incompréhension, à la tristesse, à la peine suite à la visite de ma mère.
    J’accepte que le dialogue soit vain, j’accepte que je sois impuissante, j’accepte ma mère telle qu’elle est car elle fait de son mieux avec sa vision de la Vie.
    Je suis sur le chemin de l’Éveil et je lui pardonne, en même temps, je souhaite m’éloigner d’elle.
    Nous avons chacun nos parents et ma question est de savoir si nous devons les côtoyer quand ils semblent “toxiques” à notre bien-être.

    Belle soirée à toutes et tous
    Merci Maxime

  5. Bonjour Maxime !

    J’ai arreté de faire de la méditation tout les jours car j’ai vu que cela ne m’apportais plus autant qu’avant . Une routine de méditation c’est installé alors donc j’ai arreté .Comme-ci dans ma vie je n’étais pas assez stressé ,bousculé pour voir l’interet de la méditation ,voir l’interet d’ecrire nos actions positif sur un cahier .Lassitude ?
    Par contre comme j’aime bien lire des bouquins sur le developpement personnel j’ai attaqué le livre de Thomas D’Assembourg “cessez d’etre gentil soyez vrai” et je le trouve riche spirituellement .
    Pareil aussi j’ai lu le bouquin sur la” méthode Kaizen” de Robert Maurer ,je pensais que ç’allait me donner une direction ,une methode pour sortir de ma condition mais non j’ai arrété de faire de petite chose .
    J’ai remarqué que j’ai un souci avec le faite de savoir” s’occuper intelligemment” .Des fois je ne sais pas quoi faire et c’est à ces moments la que je me laisse envahir par des pensées obsécives . Comment faire sur des situations répétitives comme celle la ?
    Merci pour ton coaching Maxime !

    Frédéric

  6. Suite…Mon parcours maxi paraîtra, il y a 2 ans suivi d’un développement personnel.
    3 modules de basse en CNV plus 5 à thèmes 1ers année logique Émotionnelle
    Deux sites que je décortique le tien et l’incontournable Thierry Tournebise bouquin;conférence;tralala….

    Maxime, tu as compris que je cherchais des os à ronger.

    ⦁ Celui de remettre en question mon ennéatype, je l’ai déjà rongé, il y a deux ans succulents 🙂 Next.

    éclaire moi s’il te plaît sur des réponses qui m’interpellent pioché dans les questions-réponses de ton site.

    A. “En règle générale, tant qu’une situation est éprouvante pour nous, c’est qu’elle a des choses à nous apprendre, dans ce cas, il est sage de continuer d’apprendre…Et en même temps, puisque la vie est bienveillante, si vous n’apprenez pas cette fois-ci, vous apprendrez dans une autre situation un peu similaire… la Terre est une école, et l’apprentissage fait partie de ce monde.Partez si vous souffrez trop, ou partez si vous avez tout appris de cette situation, (et donc qu’elle n’est plus un problème pour vous).”

    B. “D’un côté, oui, cette relation vous permet de travailler et de grandir sur vous en visitant des parties de vous.D’un autre côté, le respect de vous-même aurait tendance à vous conseiller de cesser une souffrance inutile…À vous de trouver ce juste positionnement tout en sachant que de toute manière, la croissance se fera, quel que soit votre entourage, il n’y a donc jamais rien à regretter…”

    C. “L’estime de soi est un grand sujet… Disons que l’estime de soi commence par le pardon, qui amène à l’acceptation et l’acceptation et à plus de reconnaissance et de confiance qui amène à l’estime.
    Mais l’estime n’est pas un fin en soi car l’estime soi parle du « soi » ! De qui parle-t-on en parlant de ce soi ? de l’image ? donc de la représentation de soi, donc de l’identification ou la comparaison à autre chose… Donc le mental et l’égo une nouvelle fois qui juge et compare.
    Pourquoi ne pas s’aimer tel que l’on est ? avec toutes les contradictions dont nous pouvons faire preuve ?Pourquoi ne pas aimer cette partie de toi qui ne t’aime pas ? Là, tu fais appel à une partie plus grande, celle de l’être, de l’âme, qui elle, est capable « Amour » !”

    “Estime de soi” et ou ? “Amour inconditionnelle”

    Affirmation de soi dans le respect de l’autre voila mes os et très honnêtement je galère :p
    HELP…

  7. Bonjour maxime, bonjour à tous
    Je suis une femme de 32 ans, instinct sexuel.
    En m’auto-observant, j’ai remarqué que ma confiance en moi dépend beaucoup de mon interlocuteur. Et notamment de son opinion à mon égard.
    Si mon interlocuteur se montre bienveillant, je suis automatiquement plus confiante en moi, plus à l’aise et mon fort intérieur se calme.
    Alors que, si je sent un interlocuteur sceptique ,moqueur, hostile ou même simplement neutre mais qui ne sourit pas, ma confiance en moi reste à trouver: je suis stressée, cherche mes automatismes, et cherche à agir ou dire tout ce qui pourrait rassurer l’autre sur ma “normalité”.
    Est ce Le syndrome du larbin?
    Aussi, et surtout , quand je perçoit que mon interlocuteur doute de ma confiance en moi ( notamment les personnes familières qui me connaissent bien) :alors ma confiance en moi s’évanouit subitement , comme pour correspondre absolument a l’ image qu’ils se font de moi.
    De quoi je souffre? Est ce encore le syndrome du larbin?
    PourQuoi je cherche toujours à correspondre à l’image que les autres se font de moi même quand celle ci est négative et fausse ?

    Merci infiniment Maxime
    Même si je ne suis pas présente, je suis de très près les coaching commun
    Bon courage a tout le monde et n’oubliez pas que l’estime de soi est à la base de toutes les réussites.

  8. Bonsoir Maxime,

    je ne pourrai malheureusement pas assister au coaching commun mais voici ma question.

    J’ai commencé la formation il y a deux mois, j’en suis au début du processus d’intégration; j’arrive à observer mon profil et j’essaie de plus en plus de vivre dans l’instant présent.
    Ca me réussissait plutôt bien jusqu’à ce que je contracte une petite maladie sans gravité mais fatigante .Et là, patatras,
    j’ai eu l’impression de redevenir un ‘mécanisme de défense sur pattes’, bref de réagir ‘comme avant’. Du coup je me suis un peu découragée. Est-ce que c’est normal que le processus de changement me demande autant d’énergie ?

    merci Maxime pour ton aide
    Sophie

  9. Bonsoir Maxime, Bonsoir à tous. Assister aux coachings et les réécouter régulièrement m’apportent beaucoup. C’est également le cas pour les méditations et les moments de présence consciente où je suis l’acteur et l’observateur de la situation… Je profite de ma question pour te dire que je suis intéressé, si tu le souhaites, pour finaliser ta nouvelle formation… Je me demande si la question de l’alignement « tête ventre cœur » y sera abordée afin de nous aider à rendre « nos intuitions fiables »… Ma question de ce jour porte sur une difficulté nouvelle dont j’ai pris conscience. Depuis deux ans, je m’occupe plusieurs fois par jour de ma maman âgée qui est atteinte de la maladie d’Alzheimer (situation difficile pour moi, mais également opportunité énorme de croissance personnelle). Elle est de plus en plus dépendante (perte progressive de ses facultés physiques et intellectuelles)… Les aides à domiciles et moi-même l’aidons à conserver ce qu’elle sait encore faire seule… Mais c’est souvent plus difficile que de le faire à sa place… Nous lui donnons des indications (une à la fois) sur ce qu’elle doit faire. Mais parfois, c’est déjà trop pour qu’elle réalise l’action… Je me suis rendu compte, qu’une demande douce, fonctionne moins bien qu’une demande sur un ton autoritaire. Or, je n’aime pas lui parler comme ça et j’en suis pleinement conscient en lui parlant… Mon intention est vraiment de l’aider à réaliser l’action. Donc c’est plus une intention d’amour que de colère… J’ai également des difficultés lorsque je dois l’aider à se laver… Là, j’ai tendance à m’énerver, ou à bouillir intérieurement (surtout quand je suis fatigué). Je m’aperçois que je vis mieux ces deux situations difficiles, quand j’évacue le côté affectif et que j’observe simplement mon corps parler et agir… comme si c’était un autre que moi (son fils) qui agissait. Est-ce du détachement à la situation ? est-ce une perte du lien maternel (je ne l’espère pas) ? Est-ce une nouvelle étape dans ma désidentification à mon personnage ? Voilà pour mon interrogation du jour… J’ai juste envie d’ajouter une petite chose positive. Suite aux deux derniers coachings, j’ai résumé à une phrase la nouvelle croyance qui me convient et que j’apprivoise doucement. Je la partage avec vous : « à présent, je baigne pleinement dans l’amour, la joie et la paix. Je fais confiance en la vie qui m’apporte exactement ce qui est bon pour ma croissance. » Merci beaucoup pour tout ce que tu nous apportes Maxime, c’est vraiment beau.

  10. Bonsoir Maxime, bonsoir à vous tous,
    Je pense pouvoir vous rejoindre à 19H.
    Ma question ce soir porte sur les chacras.
    J’ai souvent entendu dire que ces roues d’énergie doivent être ouvertes et qu’elles participent à notre équilibre physique et psychique.
    Est-ce le cas ? Si oui, comment fait-on pour les ouvrir et surtout doit-on le faire ? Est-il utile de travailler dessus ? Par la méditation ? Comment travailler dessus concrètement ?
    Que se passe-t-il exactement en cas de fermeture ou s’ils ne sont que partiellement ouverts ? Est-ce que certains organes fonctionnent moins bien ou Est-ce tout le corps qui est en disharmonie ?
    Peut-on ressentir une baisse d’énergie ?
    En bref, peux-tu m’instruire sur ce sujet ?
    Je t’en remercie par avance.
    Je voudrais ajouter que ce sera avec grand plaisir si je peux aider d’une quelconque façon pour la nouvelle formation (médit, hypnose, etc…) que tu nous prépare (YEEEEEESSSSSSSSS !!!).
    Merci encore pour tout ce que tu partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *