26ème Séance de
Coaching commun

Les Questions/Réponses en direct !

Retour vers vos "Espaces formation"


19 réponses à “Coaching commun N°26”

  1. Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Maxime, une question très ouverte sur laquelle j’aimerais avoir ton point de vue :
    Peut-on aimer tout le monde ?

    Par la même occasion, une question d’ordre pratique : pourrais-tu mettre les vidéos de la formation Le pouvoir du moment présent en téléchargement ? ( c’est plus agréable d’avoir aussi l’image, et pas seulement le son quand on est hors connexion ! )

    Merci d’avance,
    Martine dlb

  2. Hello Maxime, hello les chercheurs,
    Pas de question ce soir. J’adore la nouvelle formation. Je l’écoute, la réécoute, idem pour les médits et je laisse infuser le tout.
    Chaque écoute me parait un peu différente puisqu’elle me permet d’intégrer de nouveaux éléments et donc de comprendre davantage. Cela me procure beaucoup de bien-être, et je peux dire que pour la première foi je mets du sens à l’expression “être nourri” spirituellement, émotionnellement et aussi intellectuellement.
    MERCIIIIIII Maxime.

  3. Pas de question non plus pour moi.
    Je voulais juste te dire un grand Merci.
    Je ne sais pas encore si je serai disponible pour le live mais j’aimerai beaucoup partager mon témoignage avec toi et tous les participants.
    🙂

    • Coucou tout le monde, j’ai parlé de se que je faisais professionnellement tout à l’heure, du coup pour ceux qui le souhaite je vous met le lien de mon site ici. J’ai regroupé mon activité sous le nom de thérapeute holistique, je vous laisse découvrir par vous même c’est plus simple 🙂
      Au plaisir.
      http://www.marjorieringenbach.com

  4. Coucou à toutes et à tous,

    Je me sens quelque peu perdue face à mes émotions : suis-je coupée d’elles ou non ? Impossible pour moi d’y voir clair. Parfois elles débordent et d’autres fois, je me sens ” neutre ” : impossible de mettre un nom sur ce que je ressens. Je tente de revenir au moment présent en me demandant comment je me sens mais rien ne vient.
    Pourtant, ce qui émane de l’extérieur génère en moi une activité émotionnelle intense : je ressens les émotions des autres plus que les miennes.

    L’une de mes essences est l’enthousiasme mais quand je le suis et que je me heurte à la “froideur” de mon environnement, cet enthousiasme s’éteint aussitôt. Cela me désole parce que j’ai besoin de l’enthousiasme pour agir. Si je ne le suis pas : je reste bloquée, plus envie.

    Enfin j’ai refait le test de personnalité et je retombe sur le profil “réfléchi” avec un changement cependant : l’entreprenant en second et consciencieux en dernier. Il y a un an c’était l’inverse. Par contre ce qui ne change pas non plus est que je ne parviens toujours pas à déterminer mon profil. Je me dis que c’est peut-être dû à une méconnaissance de mon monde émotionnel. En fait je me retrouve dans beaucoup de profils 😉

    Quel est ton ressenti Maxime ?

    J’espère pouvoir être avec vous, sinon je vous écouterai en différé.

    Gros gros bisous tout le monde

    Val21

  5. Bonjour Maxime!
    Bonjour à Vous tous!

    Pas de question à dire vrai!
    Mais un simple témoignage!

    Vous exprimer ma joie, ma gratitude, de suivre cette formation avec vous!
    Car je sens les progrès, les transformations…Je me sens plus confiante, plus éveillée pour continuer ce chemin de vie.Je ne me sens plus seule.

    Ce qui est étrange et mystérieux à la fois , c’est que lorsque l’on émet de l’amour, de la joie , de la gratitude …nous en recevons à notre tour tout autant, sinon plus!
    Je prends alors conscience que chacun doit avoir une part de responsabilité dans ce qui lui arrive.

    Alors merci à Tous!
    Merci de grandir , de m’épanouir chaque jour un peu plus …
    Je remercie la VIE , de vivre TOUT ce que je vis…

    “Soyez le changement que vous voulez voir en ce monde”
    Disait Gandhi

    Belle soirée à tous.
    Je vous embrasse

  6. Bonsoir Maxime et bonsoir à tous,

    Ma question est comment avoir le déclic pour calmer le mental lorsquil nous submerge en pleine journée ! J’ai essayé avec la respiration mais c’est pas assez puissant pour le calmer surtout en plein boulot ! Même pendant les pauses il est tjs là !
    As tu une astuce pour ça ?

    Il n’y a que le soir où je fais une rétrospective de ma journée et là je peux accueillir et voir ce qui s’est passé dans la journée.

    Merci à toi et pour ton aide précieuse.
    bonne soirée

  7. Bonsoir Maxime , bonsoir à tous ,
    La formation énnéagramme est très dense et passionnante , mais j’ai du mal à déterminer mes instincts et passions , , comment faire pour avancer ? j’ai écouté et réécouté les cours mais je sens qu’il me faut de l’aide …
    Pourrait-on échanger entre nous pour s’aider mutuellement d’une façon ou d’une autre ?
    Sur facebook ou ailleurs ? je me sens un peu seule dans la formation énnéagramme ……
    Merci maxime

  8. Bonsoir Maxime et Bonsoir à tous,

    J’ai envie d’aborder le sujet sur ‘la croyance au manque’ !

    En relisant le livre de Pierre Pradervant <> au Chapitre 7 :

    que le problème le plus fondamental de l’espèce humaine c’est la croyance au manque, et ce dans tous les

    domaines : manque de temps, d’amour, de santé,d’argent,de compétences,de possibilités, etc….

    Pourtant ,la réalité est que nous habitons un univers d’une abondance inouïe.Et si nous avons foi en cette

    abondance, elle se manifeste.Donc si l’on désire démontrer l’abondance, il faut remettre en question tous nos

    besoins ! Aussi longtemps que vous ”avez besoin” de quelque chose,vous ne pouvez pas l’avoir.Et quand vous

    n’en avez ”plus besoin”, cette chose se manifeste dans votre vie ”.

    Ma question est: si tu as une croyance de manque liée à ‘l’argent ‘, comment faire pour ne plus avoir ce besoin !!

    Je comprends la théorie ,mais je n’arrive pas à la mettre en pratique !!

    A chaque fois que j’en ai l’occasion je pratique la gratitude, j’essaie de me recentrer et revenir au moment présent

    …pas toujours évident !

    Un grand merci pour ta réponse et ton coaching qui m’apporte beaucoup.

    Bises

    Isabelle

  9. Salut Maxime, Salut à tous,

    Mon principal travail sur moi depuis quelque temps est “l’observation émotionnel” et j’obtiens de très bons résultats.
    Je me concentre pour localiser physiquement les sensations “provoquées par” les émotions. Des sensations de pincement, de nœuds, de brulures… Et le fait de concentrer mon attention suffisamment longtemps sur ces manifestations finit par les faire se dissoudre me permettant de retrouver détente physique et sérénité.
    Depuis que je pratique ces observations très régulièrement, mes épisodes anxieux ont vraiment considérablement diminués.
    Ma question aujourd’hui est la suivante :
    Comment maintenir la sérénité en moi, quand des situations avec d’autres me déstabilisent, quand je me sent accusée sans trouver la façon de me défendre. Comment parvenir à répondre aux autres sans agressivité? je déteste les conflicts que je fuis dès que possible car émotionnellement, j’ai du mal à résister. Comment ne plus me laisser impacter par ces aléas…et ne pas me sentir systématiquement agacée ou blessée? car c’est une perte de temps, d’énergie et d’efficacité pour les moments qui suivent et ça me gâche une partie de la journée…

    A demain,

    Ange

  10. Bonjour
    J’ai l’impression d’être souvent dans l’effort, comme si, sinon je n’arriverai à rien : effort physique, mental parfois relationnel, effort pour prendre le temps de méditer. Comme si la vie êtait uneffort .
    Comment retrouver une certaine lêgereté ? Sans pour autant que ce soit n’importe quoi ?
    Merci

  11. Coucou Maxime, coucou les chercheurs.
    Est-ce que le fait d’ aller de mieux en mieux explique une baisse de motivation chez moi ? Ou est-ce que c’est la peur de perdre mon identification à mon profil qui réussi à baisser mon énergie et mon enthousiasme à méditer et à m’épanouir… Monsieur Ego dirait “qui est cette personne heureuse d’instant en instant que je ne connait pas !”… En tout cas, j’ai l’impression d’être dans le creux d’ une vague et je ressents un peu de honte et de culpabilité car j’ai pris du retard dans les formations Ennéagramme et le PDMP… il faut dire que je suis souvent impatient… Honte, culpabilité, impatience… Je vais aller les observer dans l’ amour et la bienveillance… Merci d’ avance pour ta réponse… Bonne continuation à chacun. Michel.

  12. Bonsoir Maxime, bonsoir les chercheurs sincères,
    Juste un témoignage ce soir, sur lequel je veux bien connaître ton avis 😀
    Vous ne me lisez pas beaucoup en ce moment car je suis en pleine expérimentation, dans une relation d’un type nouveau pour moi (peut-être 100% yin alors que je connaissais le 100% yang ?)
    C’est une relation de type platonique avec une amie que je connais depuis plus de 10 ans et qui est déjà à un niveau de développement élevé. Nous nous sommes rendus compte que la communication émotionnelle devient quasi impossible avec des mots.
    J’ai l’impression qu’un type de communication “sans mots” permet une plus grande finesse, de moins activer nos déclencheurs et donc la peur ou la colère, et d’ainsi protéger la relation, ça ressemble à une communication au niveau de l’âme.
    C’est aussi pourquoi, lors de chaque coaching commun, lorsque je prépare ma question, je trouve souvent moi-même la réponse lorsqu’elle sont du type “recette de cuisine” ou “techniques”.
    Voilà, qu’en dis-tu Maxime ?

  13. Bonjour Maxime, Bonjour à tous et toutes.

    Pas de question particulière juste de l’écoute, de l’attention, de l’intention …

    Ca promet ce soir ! Youpi ….il me hate ….

    Merci Maxime et les chercheurs pour votre aide généreuse et véritable.

  14. Bonsoir les Chercheurs Sincères, Bonsoir Maxime,

    ce soir c’est une pleine lune importante dans l’année, “libératrice et nettoyante” apparemment qui viendrait clore les mois de marasme énergétique que certains traversent… c’est marrant que le coaching tombe ce soir du coup ! 🙂

    Par moment j’ai l’impression que j’étouffe dans ma propre vie, comme si “ma peau de moi-même” ne me convenait plus, mais je ne sais pas par où commencer les changements.. ! J’ai pourtant du temps libre qui me permettrait d’expérimenter le monde pour m’orienter, mais je bloque… certaines choses relèvent de la zone de confort je crois, mais pour d’autres aspects…c’est pur blocage apriori sans raisons.

    Et parfois c’est la panique quand à la fin de la journée je me dis “j’avais dis que je ferai ci ou ça”. Pour les autres je passe très bien à l’action, je sais donner de bons conseils mais que je ne suis pas en mesure de m’appliquer à moi-même en ce moment..

    Ma question donc : est-ce que quelque chose ou une posture différente pourrait m’aider à “agir” plus dans le concret pour moi-même ? C’est comme si je n’arrivais pas à passer de la rationnalisation/compréhension à l’intégration véritable.. ?

    Merci par avance

    Je ne sais pas si je serai disponible à temps ce soir, quoi qu’il en soit bon coaching à tous et pleins de belles ondes !
    Elsa

  15. Cher Maxime, Chers tous,

    Je suis en train de relire et réécouter le début de la formation Ennéagramme. Ce qui m’amène à le faire est que dernièrement je me suis dis que bien que je ne sois pas à l’aise encore avec certains aspects de la fonction 7 et que je me confonde encore avec d’autres types, j’allais reprendre depuis le début, mais d’une autre manière (J’en ressentais le besoin, l’envie de le faire).

    J’avais constaté que je voulais absolument ressentir et que finalement je me mettais de la pression toute seule. J’ai donc décidé de me dégager de cette “obligation” et de reprendre de façon plus théorique.

    Puisque j’ai grandi en confiance, j’étais sûre au fond de moi qu’il se passerait des choses, que de toute façon, ce ne serait pas vain. Me voilà donc en train de reprendre depuis le début, quand je comprends que je n’avais pas bien saisi ce que contenait la Triade Sociale: c’est en côtoyant du monde , en sortant qu’un aspect de ma personnalité ressortirait. Et pour cause, je me suis retirée du monde ; je ne peux donc plus me confronter à mon égo.

    En faisant ceci, j’ai réalisé à quel point j’ai progressé. Alors que cela manquait de sens pour moi d’aller de nouveau vers les gens, de côtoyer le monde de près et en réel, je ressens de nouveau cette curiosité et cette envie monter progressivement en moi. Je n’avais plus envie de sentir leur regard, de voir leur comportement, de sentir leurs “pseudos” impressions, de me sentir mal sous le regard du monde.

    Le sens se fait sentir, un peu à mon insu mais quand je prends un instant pour me poser et prendre du recul, je le vois et commence à le sentir.

    Mes peurs et mes angoisses ont tellement moins d’emprises sur moi! Cela fait du bien. Vivre dans la peur, je ne connaissais finalement que ça que j’en avais oublié les autres sensations et qu’elles m’effrayaient!

    Alors finalement en écrivant tout ceci aujourd’hui, je me dis “n’est ce pas un fonctionnement de 7 ?? Ma tête , mon mental me guide et ce qui me pousse c’est la curiosité de nouvelles choses….voilà une utilisation bien positive de mon type. Je suis quand même loin de la désitentification mais ce n’est pas grave car aujourd’hui je sais que j’avance.

    voilà je souhaitais partager avec vous mon témoignage et vos avis sont les bienvenus!!!!

    Merci Maxime, Merci à tous pour tout ce soutien …

  16. Bonjour à tous !

    Voici le lien tant attendu de la vidéo du verre poreux 😉
    http://heureux-dans-sa-vie.com/questionsreponses-comment-sortir-de-la-dependance-affective/

    J’en ai fait une autre sur le même sujet avec une méditation :
    http://heureux-dans-sa-vie.com/questionsreponses-dependance-affective-comment-combler-son-vide-interieur/

    Il y a l’article que vous connaissez peut-être également :
    http://heureux-dans-sa-vie.com/mini-seminaire-en-finir-avec-la-dependance-affective/

    Et puis le “Séminaire vidéo” sur la dépendance affective :
    http://heureux-dans-sa-vie.com/mini-seminaire-en-finir-avec-la-dependance-affective/

    Enfin, le site de Marjorie :
    http://www.marjorieringenbach.com

    À très bientôt !
    Encore désolé pour l’enregistrement
    Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *