Exercice #1 -
Compatibilité des profils

Les profils entre eux…

Pour chacune des combinaisons, indiquez ce qui est facile ainsi que ce qui est difficile, pour les deux profils mis en scène.

Par exemple :

Dans la combinaison « AB » :

  1. Qu’est-ce-qui est facile et difficile pour « A », de collaborer avec « B » ?
  2. Qu’est-ce-qui est facile et difficile pour « B », de collaborer avec « A » ?

Faites de même pour les 9 combinaisons possibles…

22 réponses à “Exercice 1 – Compatibilité des profils”

  1. Bonjour Maxime,
    Pour moi qui travaille beaucoup sur le relationnel, je m’interroge sur la compatibilité profonde de deux personnes au niveau sentimental au vu de ce cours…c’est très intéressant, je n’avais pas vu les choses sous cet angle jusque là…une belle opportunité de progression !

    • Oui Anne, c’est une excellente manière de comprendre les difficultés que traverse l’autre et le cas échéant, de lui venir en aide.

      En ce qui concerne les relations amoureuses, ce n’est pas le profil qui fait la différence.

      • Parce que l’Ennéagramme à justement pour objectif de ne plus subir son profil de personnalité.
      • Parce que l’AMOUR et le SENS que les deux personnes mettent dans leur couple est bien plus important que le profil de personnalité de ces deux personnes.

      Bonne continuation Anne
      Maxime

  2. Bonjour Maxime !
    Me voilà donc arrivée au moment tant attendu de « pratiquer » via les exercices, mais j’ai du mal à saisir la consigne de celui-ci au regard du tableau :/ ce n’est que dans le cadre d’une collaboration ou alors, par exemple, il faut retrouver tout ce qui est « facile » pour un manager A d’une façon générale (en somme retranscrire les points forts du A) ?
    En espérant que ma question ne soit pas trop obscure…
    Cordialement,
    Elsa

    • Bonjour Elsa,

      Le fichier word était le bon mais pas celui en PDF. C’est maintenant réparé…

      La consigne c’est :
      Dans le cadre d’une association entre deux « A » (professionnelle, amicale ou affective), qu’est-ce-qui est facile/difficile pour A de parler à A, et qu’est-ce qui est facile/difficile pour A d’entendre A

      Même question avec AB puis AC

      Ensuite, on passe à l’association du point de vue du « B »
      Dans le cadre d’une association entre deux B (professionnelle, amicale ou affective), qu’est-ce-qui est facile/difficile pour B de parler à B, et qu’est-ce qui est facile/difficile pour B d’entendre B

      Idem avec BA puis BC

      Ensuite, on passe à l’association du point de vue du « C »
      Dans le cadre d’une association entre deux C (professionnelle, amicale ou affective), qu’est-ce-qui est facile/difficile pour C de parler à C, et qu’est-ce qui est facile/difficile pour C d’entendre C

      Même question avec CA puis CB

      Voila, j’espère que cela répondra à vos questions (Elsa et Sylvie)
      A bientôt
      Maxime

  3. Bonjour,

    Afin d’avoir un feed-back sur cet exercice avec la communauté, je vous propose mes combinaisons.
    D’ailleurs, je n’ai pas de réponse à toutes les combinaisons, c’est l’occasion d’en discuter 🙂

    1 . La combinaison A / A
    Manager A ce qui facile : Sais trouver les bonnes motivations
    Manager A ce qui est difficile : ? (pas de réponse)
    Collaborateur A ce qui est facile : Reçois des consignes appropriées à ses objectifs
    Collaborateur A ce qui est difficile : Peut être réticent face à la compétition

    2. La combinaison A / B
    Manager A ce qui facile : Donne un but à atteindre
    Manager A ce qui est difficile : Perte de patience face à l’inactivité
    Collaborateur B ce qui est facile : Est à l’écoute de ce qu’on attend de lui
    Collaborateur B ce qui est difficile : Le stress face à un tempérament agressif

    3. La combinaison A / C
    Manager A ce qui facile : Peut s’appuyer sur la motivation et la persévérance du C
    Manager A ce qui est difficile : ? (pas de réponse)
    Collaborateur C ce qui est facile : Motivation grâce à l’encadrement du but à atteindre , S’adapte aux consignes
    Collaborateur C ce qui est difficile : Ne demande pas d’aide

    4. La combinaison B / A
    Manager B ce qui facile : Comprend les motivations du A à savoir donner du challenge
    Manager B ce qui est difficile : Fuit le conflit, les rapports de force
    Collaborateur A ce qui est facile : Relève le challenge
    Collaborateur A ce qui est difficile : Faire appel à son ressenti

    5. La combinaison B / B
    Manager B ce qui facile : Fais confiance aux aptitudes du B
    Manager B ce qui est difficile : Gérer le manque de confiance
    Collaborateur B ce qui est facile : Se sent motivé par l’écoute qu’on lui accorde
    Collaborateur B ce qui est difficile : Doute de ses ressources

    6. La combinaison B / C
    Manager B ce qui facile : L’encadrement
    Manager B ce qui est difficile : Être jugé par ses compétences
    Collaborateur C ce qui est facile : Dialogue
    Collaborateur C ce qui est difficile : Contenir son agacement face à une chose mal faite

    7. La combinaison C / A
    Manager C ce qui facile : Faire faire les choses
    Manager C ce qui est difficile : Trop d’espérance quant à voir les choses bien faites
    Collaborateur A ce qui est facile : Accepter les challenges, les tâches proposés
    Collaborateur A ce qui est difficile : Laisser de côté ce qui ne le motive pas

    8. La combinaison C / B
    Manager C ce qui facile : Donner des choses à faire avec une vision de la manière de les faire
    Manager C ce qui est difficile : ? (pas de réponse)
    Collaborateur B ce qui est facile : Écouter ce que attend de lui
    Collaborateur B ce qui est difficile : L’exigence, la bonne manière de faire

    9. La combinaison C / C
    Manager C ce qui facile : Donner une structure
    Manager C ce qui est difficile : Culpabilise à trop demander
    Collaborateur C ce qui est facile : La logique de pourquoi faire les choses
    Collaborateur C ce qui est difficile : Vouloir tout bien faire

    Je suis consciente que certaines réponses peuvent être utilisées plusieurs fois, j’ai gardé ce qui est pertinent à mon sens avec les relations entre tel ou tel profil.

    Merci à tous.

  4. Bonjour Maxime, y a t il un module sur la compatibilité entre les profils A,B et C que j’aurai zappé, ou est ce tout simplement le fichier word qu’il faut utilisé?

  5. Bonjour,

    Je trouve cet exercice relativement difficile!
    Y a t-il un fichier avec les réponses?
    Comment-effectuer les corrections?
    ah et puis j’ai un petit problème avec les bonus, il me demande un code et le mien ne fonctionne pas .-(( pourriez-vous SVP me donner le code?
    Merci d’avance pour vos réponses et encore un grand merci pour cette formidable aventure ;-))

    • Bonjour Pavillard,

      Oui en effet, ce n’est pas un exercice facile, mais tout à fait à votre portée
      Je vais mettre en place cette correction.

      Je vous propose que nous en parlions ce soir lors du coaching commun ?

      À bientôt
      Maxime

      PS : Pour les bonus, je vous fais un mail…

      • C’est super! Merci beaucoup
        à quelle heure est le coaching commun? et comment vous y rejoindre?
        Je suis un peu novice ..hihi

        Merci beaucoup

  6. Bonjour Maxime,

    Je suis en train de faire l’exercice que je trouve particulièrement difficile, fatigant mais au combien intéressant de part la prise de hauteur que cet exercice nécessite. Au premier abord, je me suis dit que la relation entre 2 personnes de profil identique risque d’être sacrément explosive, impossible en fonction du niveau de progression, de conscience des 2 protagonistes. Au stade où j’en suis je comprends que je puisse avoir une dominante B. J’ai du pain sur la planche avec la compréhension et la perception que j’ai de la situation. La méditation sur le changement de point de vue m’a fait du bien ce matin. Mais comme la vie nous veut du bien alors continuons la route du changement

  7. Ouh la la, cet exercice génère un stress en moi : je ressens un blocage important (envie d’aller me réfugier dans ma grotte pour me ficher la paix avec cet exercice, quitte à y revenir plus tard… ou pas).

    J’ai l’impression que quelque chose n’est pas clair pour moi dans ce qui est attendu : peut-être qu’un exemple de reponse à une des associations pourrait m’éclairer (j’ai l’impression d’entendre Winnie dans ma tête ☺).

    Je pourrais presque me sentir nulle (mais je sais que c’est ma dominante qui me fait dire ça, mais je sais aussi maintenant que je ne suis pas que ça, donc ouf, je ne suis pas nulle ☺ : il me manque probablement juste un petit quelque chose… peut-être plus de clarté avec un “par exemple” de ta part Maxime, ou plus de temps d’intégration de mon côté pour avoir le déclic magique …).

    Là ça va déjà beaucoup mieux d’avoir pu exprimer ce que je ressentais (logique avec cette dominante B). Une grosse inspiration/expiration de soulagement vient d’ailleurs de s’exprimer aussi, suivie de l’idée de faire une petite méditation avant d’aller me coucher pour m’endormir sur une note positive… pour oublier un peu cet exercice : en attendant le petit quelque chose qui rendra possible l’impossible du moment …

    Bonne nuit et à bientôt.

    Bien à vous.

    • “Pour que le chaos se laisse transformer en un ordre nouveau,
      il faut d’abord le reconnaître et le vivre”.
      Hermann Hesse

      Voilà la citation sur laquelle mes yeux se sont posés ce soir (parmi toutes les autres écrites sur un mur de ma salle de bain) avant de plonger dans mon rendez-vous “connaissance de soi”.

      Après le stress bloquant vécu hier avec cet exercice, je suis allée faire un petit tour dans ma grotte pour lâcher prise… et aujourd’hui je reviens pour vous dire que j’ai été éclairée par la relecture du “manuel du participant” pendant mon trajet en train ce soir…

      En fait j’ai réalisé que j’avais juste besoin de restructurer les informations de Maxime “à ma manière”(décomposer et recomposer) pour y voir plus clair et mieux intégrer : j’ai vu d’ailleurs intérieurement dans ma tête le tableau synoptique que je pourrais faire pour mettre de l’ordre dans cette abondance d’informations nouvelles (à laisser en plus infuser le temps nécessaire à chacun : acceptation du temps qu’il faut plus ou moins variable d’une personne à une autre et selon les sujets)…

      J’ai réalisé aussi que j’ai toujours été plus longue que la moyenne, parce que très appliquée et perfectionniste à l’excès (quelle est donc ma motivation ?)…
      à m’épuiser ou me décourager d’avance parfois, mais aussi en y trouvant bien être et plaisir d’autre fois (tiens ! qu’est-ce qui peut faire cette différence de ressenti ?).

      En relisant le “manuel du participant” j’ai donc réalisé que ma dominante B (réfléchi) rivalisait d’assez près avec une dominante C (consciencieux) hier soir (mais pas seulement hier soir ).

      Je vous dirais si mon rapport à cet exercice aura changé avec cette petite chose en plus… que je ressens assez bien d’avance

      Je préfère mon état interne de ce soir ☺
      qui existe néanmoins grâce au moins agréable d’hier soir,
      déclencheur de prise de conscience… donc de mise en lumière

      Bien à vous.

  8. Bonjour…
    Laborieux cet exercice ! Et difficile de savoir si je suis dans le bon.
    Je suis profil B suivi de très près par le C et je constate, lors des exercices, que je maîtrise beaucoup mieux les caractéristiques du profil A et confond, mélange le B et le C.
    Faut il connaître parfaitement les caractéristiques des différents profils pour pouvoir mieux s’en détacher ? J’avoue que si je pouvais dépasser mes peurs je pourrais accéder à certaines caractéristiques de l’Entreprenant qui m’apporterait beaucoup.
    J’ai envie de dire que j’aimerais avoir les ‘qualités’ des 3 profils et me détacher des ‘détauts’. 🙂
    Très enrichissant cet outil Enéagramme !
    A bientôt
    Claire

  9. exercice difficile mais avec un peu d’attention j’y arrive.
    Combinaison AA
    MA : facile : la communication, l’autonomie et la motivation du CA
    : difficile : possibilité du surmenage du CA
    CA : facile : consigne claire, résultat imposé
    : difficile :l’humain et le stress
    Combinaison AB
    MA : facile : CB est passionné
    : difficile : la communication, le stress,demande de résultat
    CB : facile : l’objectif précis
    : difficile : le résultat attendu, le stress
    Combinaison AC
    MA : facile : Motivation du C, atteinte du résultat
    : difficile : Face aux difficultés le C risque de stresser et culpabiliser
    CA : facile : il comprend l’objectif,
    : difficile : trop consciencieux, peut stresser si demande urgente
    Combinaison BA
    MB : facile : sait qu’il peut compter sur la motivation de CA
    : difficile : aller dans le concret et donner un ordre clair, fuit le conflit
    CA : facile : comprend l’objectif, atteindra le résultat
    : difficile : être dans l’humain et dans la compassion
    Combinaison BB
    MB : sait que CB sera dans la compréhension, l’humain
    : difficile : seront-ils dans le concret ?
    CB : compréhension du MB et empathie
    : difficile : aura-t-il un ordre clair ?
    Combinaison BC
    MB : facile : sait que le travail sera fait
    : difficile : la culpabilité du C
    CC : facile : l’humain, il sait que B ne va pas le stresser
    : difficile : la peur du résultat
    Combinaison CA
    MC : facile : La motivation du A et son implication
    : difficile : peut-être pas aussi consciencieusement qu’il voudrait
    CA : facile : sa motivation,
    : difficile : si imposer la façon de faire
    Combinaison CB
    MC : facile : réfléchi donc pas de problème de compréhension
    : difficile : ??
    CB : facile : savoir quel est l’objectif
    : difficile : trop d’humain peut-être
    Combinaison CC
    MC : facile : deux profils identiques, se comprennent appliqueront les mêmes règles
    : difficile : ??
    CC :facile : compréhension
    : difficile : ???

  10. Bonjour Maxime,

    J’ai téléchargé les documents en pièces jointes et imprimé 3 feuilles Word pour les managers A/B & C.
    Mais que fait-on ensuite ?
    Est-ce qu’il y a une vidéo ou un texte à lire pour pouvoir faire l’exercice ?

    Merci par avance pour ton retour.

    Véronique

    • Bonjour Véronique,

      Non, il n’y a pas de vidéo (pour le moment), mais voici les instructions :

      La consigne c’est :
      Dans le cadre d’une association entre deux « A » (professionnelle, amicale ou affective), qu’est-ce-qui est facile/difficile pour A de parler à A, et qu’est-ce qui est facile/difficile pour A d’entendre A

      Même question avec AB puis AC

      Ensuite, on passe à l’association du point de vue du « B »
      Dans le cadre d’une association entre deux B (professionnelle, amicale ou affective), qu’est-ce-qui est facile/difficile pour B de parler à B, et qu’est-ce qui est facile/difficile pour B d’entendre B

      Idem avec BA puis BC

      Ensuite, on passe à l’association du point de vue du « C »
      Dans le cadre d’une association entre deux C (professionnelle, amicale ou affective), qu’est-ce-qui est facile/difficile pour C de parler à C, et qu’est-ce qui est facile/difficile pour C d’entendre C

      Même question avec CA puis CB…

      Voila, j’espère que cela répondra à vos questions

      A bientôt
      Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *